De Sabrina à Judith
Alors, ce wek-end au château de ta mère ?

De Judith à Sabrina
Cesse d'exagérer ! Il ne s'agit pas d'un château ! Tu sais bien que c'est un simple manoir des années 1900, avec tout juste 8 salles de bains et…

De Sabrina à Judith
Oui, bon, arrête la visite virtuelle ! Je voulais juste savoir comment c'était passé ce petit interlude familial !

De Judith à Sabrina
Super ! Toute la famille était là…

De Sabrina à Judith
Tu veux dire tes 32 cousins et cousines, tes frères et sœurs, ta ribambelle de neveux et nièces, plus les inévitables aïeux.

De Judith à Sabrina
Humeur : un peu de respect, s'il te plaît !
Je suppose que tu veux parler de mes chers grands-parents. Et bien, oui ! Tout le clan était présent.

De Sabrina à Judith
Humeur : une famille de rêve comme à la télé, quoi !
J'admire ! Quel courage de supporter une telle smala, deux jours durant !

De Judith à Sabrina
Humeur : tu ne sais pas ce que tu rates !
Il n'y a rien à supporter, tu sais. Ces petites réunions servent aussi à renforcer les liens familiaux. Ce sont des moments uniques, privilégiés…

De Sabrina à Judith
Humeur: c'est bon, arrête la pub !
Ouais…

De Judith à Sabrina
Enfin, bref. On a discuté, plaisanté, on s'est attardés trois heures à table au déjeuner,et autant au dîner. On a dégusté de merveilleux plats faits maison, bien sûr, savouré une délicieuse tarte aux fraises du jardin…Le soir, mamy avait préparé son irrésistible mousse au chocolat dont nous nous sommes tous régalés, comme d'habitude. Et bien sûr, dimanche le traditionnel gâteau d'anniversaire pour maman, génoise, pêche et chantilly. Un pur régal.

De Sabrina à Judith
Génial ! Je suis ravie !

De Judith à Sabrina
Humeur : qu'est-ce que tu mijotes ?
De quoi ? T'étais pas là. T'as goûté à rien !

De Sabrina à Judith
Humeur : je jubile déjà !
Certes, mais avec tout ce que toi tu as ingurgité, il est clair que tu ne vas plus pouvoir rentrer dans ce sublime maillot une pièce que tu t'es offert en début de saison. Pas plus que dans ta petite robe bain de soleil, d'ailleurs ! A mon avis, t'as dû prendre un petit peu trop de bidon durant ce week-end méga-calorifique !

De Judith à Sabrina
Et alors ? Je peux encore perdre les quelques grammes que j'ai peut-être…

De Sabrina à Judith
Humeur : me fais pas rigoler !!
Quelques grammes ?? Tu rêves ! De toute façon t'as plus le temps de perdre quoi que ce soit ! Bon, je passe quand récupérer ton maillot et ta robe ?

De Judith à Sabrina
Humeur : c'est toi qui rêves !!
Quelle amie vénale tu peux faire ! je te parle réunion familiale, déjeuner sous la tonnelle, flâneries au jardin, et toi, tu ne penses qu'à me piquer mes fringues !

De Sabrina à Judith
Humeur : fallait pas t'empiffrer !
Que veux-tu, c'est pour ton bien ! Tu serais beaucoup trop boudinée, désormais, là-dedans !

De Judith à Sabrina
Humeur : traîtresse !
Grmpf ! J'en crois pas mes yeux ! Tu sais, quoi, Sab ? Va te faire voir chez les Grecs !!

De Sabrina à Judith
Humeur : je sens que je vais passer un été de rêve !
Avec plaisir, ma belle ! Surtout avec ton maillot. Je vais être top canon ! Alors, je passe quand ?

De Judith à Sabrina
Humeur : tu peux toujours te brosser
ERROR MESSAGE